mercredi 23 février 2011

"Bazoulé"





"Mon tapir s'appellera Bazoulé tout court. Au Burkina Faso j'ai été faire un tour dans un centre touristique pour voir les légendaires crocodiles de Bazoulé (qui veut dire "Je ne suis pas bête"). Ce nom, pour moi, est vraiment en résonance avec l'air du temps : la révolution historique de Sankara au Burkina, et celle des tunisiens et égyptiens d'aujourd'hui s'entrechoquent.

J'ai aussi été marqué par ces crocodiles qu'on gave à longueur de journées et qui ne sont plus du tout agressifs, mais complétement amorphes ... On peut poser avec eux comme dans un zoo pour prendre des photos, les enfants ne craignent plus leur proximité. Ils s'amusent même à prendre leur queues, dorment sous le même arbre où se repose un crocodile.

Voilà donc tous ces paradoxes liés par l'actualité de mon tapir entêté, qui j'espère portera bien son nom ... Car ceux qui vivent et luttent, donc, sont : « Bazoulé » !"

Adjim Danngar                                                          http://adjimdanngar.wordpress.com                                            

4 commentaires:

kissing Argentina a dit…

Il a l'air méchant mais pas bête !!

Adjim a dit…

Lui est peut être méchant mais ceux qui ne sont pas bêtes marchent contre lui je suppose... Bazoulé, situation ou tapir? ;)

Adjim a dit…

Faudrait aussi définir ce qu'est la méchanceté et la colère... huuum, compliqué tout ça! hahaha

djasra a dit…

oui il a l'air très très méchant!:)